Avantages de pratiquer le vélo urbain

Ceci est un guide rapide de tout ce que vous devez savoir sur le vélo. Profitez-en…

Rouler c’est…

RAPIDE ET SOUPLE

Vous pouvez transporter rapidement. Pour des distances inférieures à 10 kilomètres, il est plus efficace qu’une voiture.

ACCESSIBLE

C’est une forme de mobilité démocratique qui vous donne une autonomie de manière économique, propre et efficace.

DRÔLE

C’est une activité qui revigore votre corps et active vos sens. L’interaction avec l’environnement qui vous entoure est très stimulante. Le vélo est un véhicule qui vous donne l’indépendance.

EN BONNE SANTÉ

En l’adoptant comme mode de vie, il renforce votre système immunitaire, contribue à votre santé. Il est démontré qu’il réduit le taux de cholestérol sanguin et le stress, renforce le cœur et augmente les niveaux d’énergie, entre autres avantages. Ce n’est pas une activité intense, elle peut être pratiquée à n’importe quel niveau d’intensité, ce qui fait du vélo une activité agréable pour tous les âges et différents niveaux de condition physique.

BÉNÉFIQUE

C’est un véhicule qui favorise la durabilité en utilisant moins d’espace sur les voies publiques ; il ne détériore pas la chaussée et contribue à améliorer la fluidité du trafic ; C’est un moyen de transport écologique en ville.

PROPRE

Vous mettez de l’énergie, et cela évite de dépenser de l’énergie fossile.

Voici dix avantages de faire du vélo :

1.- Cardiovasculaire

Cet exercice cardiovasculaire est l’un des meilleurs pour réduire le mauvais cholestérol dans le sang et ainsi protéger notre cœur, donc pédaler quotidiennement protège notre cœur et réduit considérablement la possibilité d’avoir une crise cardiaque

2.- Renforce les muscles

Il aide également à renforcer les muscles de nos jambes, donc si votre objectif est de perdre du poids et de tonifier cette zone, profitez du vélo. Si vous n’avez pas beaucoup de temps pour pratiquer ce sport, vous pouvez vous rendre au travail ou faire du shopping avec une balade à vélo.

3.- Retour

Le dos en profite également, car en raison de la position légèrement inclinée vers l’avant que nous adoptons lorsque nous faisons du vélo, les muscles et les os du bas du dos sont renforcés, ce qui réduit le risque d’hernies.

4.- Genoux

C’est l’un des meilleurs exercices pour garder vos genoux à l’écart de l’impact d’autres activités physiques puisque la majeure partie du poids tombe sur le siège du vélo, les gardant en mouvement, mais en toute sécurité.

5.- Stress

Sans parler de sa capacité à libérer le stress et la tension, et lorsque vous faites du vélo, vous avez la capacité de méditer et de laisser les problèmes derrière vous, au moins pour un moment.

Il est prouvé que ceux qui font régulièrement du vélo souffrent moins de maladies psychologiques et de dépressions.

6.- Système immunitaire

Comme beaucoup d’autres activités physiques, pédaler améliore notre système immunitaire, renforce nos défenses, en plus de libérer des endorphines, ce qui nous fait nous sentir plus animés, améliorant l’estime de soi.

7.- Les endorphines, égales au bonheur

Aussi appelées hormones du bonheur, elles sont générées par l’exercice physique, notamment lorsque vous passez plus d’une heure sur le vélo, alors maintenant vous savez : réglez l’alarme pour qu’elle sonne dans une heure et n’arrêtez pas de pédaler jusque-là, mais si vous voulez vous sentir bien, évitez de dépasser vos limites car vous obtiendrez l’effet inverse.

8.- Cerveau

Le cerveau est plus oxygéné et vous permet de penser plus facilement. Votre corps sécrète des hormones qui vous font vous sentir mieux.

9.- Perdre du poids

30 minutes de vélo avec un effort modéré permettent de brûler environ 150 calories. Il est prouvé que la combustion des calories est plus efficace en marchant à vitesse constante et modérée entre 30 et 50 minutes.

dix-. Pollution

En faisant du vélo, vous bénéficiez à l’environnement, car pour un cycliste, il y a une voiture de moins, avec laquelle vous contribuez à un air plus pur et donc, vos poumons en sont les bénéficiaires.

Conseils pour la prise de vue :

Choisissez le bon vélo : Il doit être aussi confortable que possible, adapté à votre taille et à votre poids, ainsi qu’aux caractéristiques du terrain sur lequel vous souhaitez rouler.

Adaptez le vélo à votre morphologie : Ajustez la selle et le guidon selon vos dimensions et vos préférences.

Siège : Lorsque vous l’ajustez, gardez à l’esprit que vos jambes ne doivent jamais être complètement étirées, car les genoux pourraient être blessés. La plante des pieds doit toucher le sol et les genoux doivent être légèrement fléchis.

Guidon : Il doit être à une hauteur permettant de détendre les bras pour éviter les gênes et absorber les chocs. Le guidon doit également permettre différentes positions des mains afin de ne pas exercer trop de pression sur les articulations.

Portez toujours un casque : C’est la différence entre un accident grave et une simple anecdote. Si vous subissez une chute, le casque amortira le coup.

Freiner avec les pointes des leviers : Cela provoque une plus grande pression exercée sur les freins.

Ne freinez pas brusquement dans les descentes : vous pourriez faire surchauffer les pneus et provoquer une crevaison. Nous vous recommandons de ralentir petit à petit.

Changements de vitesse : Si vous montez, utilisez un changement qui vous permet de maintenir une cadence confortable. Si vous descendez, ne le faites pas sans pédaler. Choisissez un équipement qui vous permet de le faire lentement et régulièrement. Avec cela, vous empêchez l’acide lactique de s’accumuler dans vos muscles et de causer des douleurs le lendemain.

Faire du vélo la nuit : N’oubliez jamais de vous vêtir de vêtements fluorescents et d’installer des lumières LED, afin d’être vu à la fois par les piétons et les autres véhicules.

Articles You Might Like

Share This Article